uschapters
Hard times in New York Town


Tag: Publicités


Pour chaque boite de céréales pour enfant achetée, un poignard offert à l'un de nos vétérans

Les dudes du marketing


Repéré sur l’autoroute 91 à hauteur de New Haven, sur un énorme panneau clignotant :

« buy a car : 10 cookie boxes donated to our soldiers  » (achetez une voiture : 10 boites de cookies offertes à nos soldats).

Sans déconner les gars ?

Famille dans un extrême dénuement (en particulier, le bébé ne porte ni habits ni casque crânien)

Comment sculpter le crâne de votre enfant


Au printemps dernier, j’ai vu fleurir dans ma petite banlieue des espèces de protection rugby pour tête de nourrisson. Les premières fois, ça m’a fait flipper. Les gamins ont vraiment l’air de s’être pris un bus et de devoir rectifier douloureusement la sale fracture du crâne qui s’en est suivie. Du coup j’ai regardé avec commisération les enfants et leur maman, et j’ai courageusement choisi de ne pas aborder le sujet parce que c’est toujours badant pour une maman de devoir se taper la conversation « mon dieu, qu’est-ce qu’il s’est fait Kevin ? »

Quand j’ai vu un peu plus tard chez le pédiatre des filles, des pubs pour cranialtech, « reshaping children’s life », j’ai compris que je m’étais encore plantée.

En fait, c’est juste une solution efficace pour que ton gamin ait la tête bien ronde. Le truc devait être strictement réservé aux plagiocéphalies à l’origine (j’apprends le terme en même temps que je lis le site, mais avouez que ça fait chic), mais pourquoi se priver du chouette marché des mères désireuses de produire des gamins « Bienvenue à Gattaca » ?

Campagne de pub pour Trojan (troyens en VF)

Publicité – fails subjectifs


Les pubs américaines donnent envie d’acheter. Non mais c’est vrai. Les blagues sont plus drôles, les acteurs plus beaux, personne n’a peur du superlatif même pour les désodorisants pour toilettes. Tu bées systématiquement d’admiration devant les petites lettres sur les emballages. Accessoirement, Don Draper est new-yorkais, et c’est Don Draper.

Voici quand même mon top 3 des looses.

1/ la marque de préservatifs qui s’appelle Trojan. Apparemment c’est connu. En français, ça veut dire « troyen », et le packaging figure un guerrier vénère. Alors je vois bien le concept du guerrier arrêtant le spermatozoïde. Mais bon, c’est quand meme un mauvais exemple non ? les troyens s’étant fait historiquement baiser par un grand cheval cachant plein de petits bonhommes. Le cheval s’est ouvert, les petits bonhommes ont envahi la ville = méga drame. La métaphore est royalement mal choisie, ou c’est moi ?
2/ la marque de biscuits qui fait maigrir qui s’appelle glutino. Parce que sans gluten. Mais bon, parce que glouton non ?*  Relativisons, nous sommes le pays de la marque Gerblé.
3/ la marque de poubelles qui s’appelle Brute. Ca c’est juste que ça me fait marrer.
*et si toi aussi tu as été choqué à mort par la scène de « gluttony » dans Seven, tu es peut-être aussi devenu un paranoïaque du terme glouton
Ceci n'est pas une illustration de publicité pour un don d'ovules

Publicités – wooow


Voici deux publicités piochées dans le métro et que j’ai trouvées particulièrement savoureuses, mais beaucoup d’autres sont aussi réjouissantes. Et bien sûr, le texte est rigoureusement authentique.

Path, 24 avril 2015  :

« devenez donneuse d’ovule et aidez une famille à grandir

Avez-vous déjà envisagé de devenir donneuse d’ovule ?

Non seulement vous gagnerez 8.000 dollars, mais vous aiderez également quelqu’un à réaliser son rêve d’avoir des enfants.

Vous devez avoir entre 21 et 32 ans.

Contactez IRMS » (+ détails)

(suite…)