uschapters
Hard times in New York Town


Tag: Nadine de Rotschild parle aux français


Jeune française courageusement parvenue à créer un trend sur le bonnet chouquette

Martine, crevarde de la fashion


Présupposé : La française en goguette est par principe censée « incarner l’élégance à la française », comme il l’est dit dans les mauvais magazines. Ca marche à New York, mais ça marche en fait partout.

Comment te sentir à l’aise avec ce phénomène ? c’est bien simple.

Option 1 : tu es française et tu es trop contente de surfer sur la vague « ouaouh comment t’es trop chic » : 

– omets de préciser que tu viens de Cesson-Sévigné. C’est bien connu, toutes les françaises sont parisiennes.

– quand on te fait un compliment sur une fringue, prends l’air languissant en balançant une marque française inconnue …. ou minimise à dessein « ce vieux truc ? ah Zara ! », ton interlocuteur se sentira un caca vermoulu devant toi, l’icône fashion qui donnes un aspect couture à tout, tout, tout.

– ne limite pas sottement ton vestiaire à l’uniforme petites robes noires / rouge à lèvres. Non non, sens-toi une vocation de passionaria : ose, et réhabilite les oubliés de l’élégance (qui de toutes façons, cartonnent probablement au fin fond de Red Hook) : Birkenstock, jupes culottes, sac banane, petits sacs en plastique transparents qu’on met sur la tête quand il pleut. Oublie que tu t’es fait ostraciser par ta classe de 4e parce que tu étais moche et fringuée comme une vieille. Aujourd’hui tout est permis.

Option 2 : tu es française, et tu as décidé de lutter contre les stéréotypes

Bon déjà tu es bien bête, parce qu’il faut toujours prendre les bons stéréotypes, il n’y en a pas tant que ça (et quels que soient tes efforts tu n’arriveras pas à lutter contre les mauvais et passeras forcément pour une pimbêche arrogante (mais romantique) comme toutes tes compatriotes).

A ma connaissance, une seule solution : deviens enceinte. N’hésite surtout pas à friser la barre des 80 kilos, et habille toi de manière rigoureusement identique tous les jours, de préférence avec des fringues mi-Gap, mi-le père Noël est une ordure. Attention, c’est une science, mais le résultat est garanti : plus personne ne t’emmerdera. Au niveau capillaire, je conseillerais l’aspect pas coiffé du tout (pas « savamment décoiffé », non non, vraiment le truc canin, dont la représentation la plus convaincante à l’écran reste notre héroïne à toutes : Britney Spears dans Womanizer).

Option 3 : tu es français

Tu n’es donc pas concerné. Le stéréotype de l’élégance à la française ne fonctionne qu’au féminin. Pour les mecs, ça marche uniquement chez les italiens (pâmoison sur le combo brillantine / costumes étriqués) ou les anglais (pâmoison sur le tweed).