uschapters
Hard times in New York Town

Retirez-moi donc cette jupette, Jean-Yves (BD promouvant le nudisme chez les Mainois, 1832)

Moment bizarre #144


On rentre de vacances paradisiaques dans le Maine. Alors le Maine :

– C’est beau, très vert, avec des côtes magnifiques et sauvages (je sais, je suis à chier en style « lonely planet »).

– C’est là que sont produites  les bottes de neige les plus stylées du monde.

– C’est la patrie du homard, sauf que le homard du Maine n’est pas traité avec beaucoup de délicatesse ; l’idée est plutôt de s’en bâfrer en lobster roll, voire en lobster mac and cheese (mac and cheese : LE plat familial américain : macaronis and mauvais cheese). Moralité : derrière l’apport hebdomadaire recommandé en lipides, tu sens vaguement poindre un goût de crevette.

– les gens sont hallucinamment naturels, sympas et souriants.

Et d’ailleurs.

Un jour, dans un café, on engage une conversation avec notre voisine de table ultra cool, dotée de deux filles de l’âge des nôtres. Rapidement elle dit « tiens, mais venez diner ce soir ». On dit à fond et on se pointe donc le soir même chez cette quasi inconnue avec une bouteille de vin qui pique.

Et les deux gamines sont parfaitement nues, en train de manger des nectarines debout sur leur chaise en se grattant les fesses (lesdites fesses étant exactement à hauteur de la table). La mère est habillée.

Mon mec se barre au fond du jardin à la vitesse du lézard traqué. Je note avec un détachement savamment étudié « oh ! des petites filles nues ». Après je me dis que je suis débile d’en faire un malaise. Après on reprend la conversation du matin, notre hôte étant toujours aussi sympa. Et après je finis par oublier que les gamines sont à poil.

Pile au moment où mon mec revient enfin en trainant les pattes, l’ainée débute une sorte de danse des fesses incluant, comment le dire poliment, un vigoureux raclage de ses parties génitales. Mon mec me coule son regard « tirons-nous d’ici » numéro 2. La mère : « ah, oui, elle est obsédée par son vagin en ce moment ».

Et c’est eux les puritains.

us chapters

us chapters

9 Commentaires

Laisser un commentaire