uschapters
Hard times in New York Town

Labradors, employés de piscine et associées profitant du soleil couchant (peinture sur bois figurant dans le boudoir d'une résidence secondaire)

Le business lunch


Il y a deux jours, j’ai fait le business lunch le plus déprimant de toute ma vie. Le concept ici étant de gérer son réseau comme un gros dingue, j’ai vite compris qu’il fallait multiplier les déjeuners si je voulais éventuellement pouvoir envisager d’avoir un jour un boulot dans ma branche. Moyennant quoi comme je suis la jeune, je me fais inviter par des avocates au teint orange qui me dispensent gracieusement leurs conseils de winneuses (visiblement, ça commence par ne pas manger au cours du déjeuner, et s’acheter avec l’argent ainsi économisé beaucoup, beaucoup de fond de teint. Astucieux non ?)

Du coup comme je suis la jeune et que je paie pas l’addition, je ne choisis pas non plus les thèmes abordés. En l’occurrence, c’était bifacette : piscine privée et labradors. J’ai eu beau chercher, je  n’ai rien trouvé d’intelligent à dire (rien de stupide non plus d’ailleurs). Du coup je me suis contentée de regarder bouche bée des dialogues que Tarentino aurait probablement kiffés. Comme je suis bonne fille, je vous livre la phrase la plus surréaliste de la journée : « the best decision I’ve ever made in my life was changing pool men » (la meilleure décision que j’aie jamais prise a été de changer les employés de ma piscine). Il faut aussi imaginer l’air pénétré.

Je ris, mais je ris jaune. C’est d’ailleurs peut-être un début.

foolside

foolside

Laisser un commentaire