uschapters
Hard times in New York Town

Oui, je sais, rien à voir mais le terminage de notre puzzle de 1.500 pièces est un inépuisable motif de fierté.

La double-vie de Véronique, une fiction en 234 mots


Véronique avait décidé de reprendre ses études dans l’Amérique de Trump. Rien n’allait l’arrêter dans son entreprise, et surtout pas ses trois enfants en bas âge.

*           *           *

Un soir, alors que Véronique prenait l’apéro avec quatre copines de fac dont la plus vieille avait 25 ans, son mari l’appela pour l’informer, légèrement agacé, de ce que Yann avait la diarrhée et qu’il fallait qu’elle passe à la pharmacie en rentrant pour acheter du pedialyte merci.

Elle raccrocha poliment et retourna boire son mauvais vin blanc et caqueter avec ses copines avec l’allégresse de la femme qui gère sa double-vie avec maestria. Qu’on est bien à discuter de snapchat, se dit-elle.

*           *           *

Le lendemain, Yann, qui avait passé la nuit à pleurnicher par intermittences, reprit ses pédaradements. 38°2. Il fallait se rendre à l’évidence, il n’allait pas pouvoir aller à la crèche, inutile d’espérer un succès sur le coup du doliprane-qu’on-donne-en-loucedé-avant-de-partir-à-la-crèche-et-qu’on-dit-rien-aux-dames-de-la-crèche-mais-on-espère-que-ça-va-passer-et-qu’ils-n’y-verront-que-du-feu.

Véronique regarda son mari qui la regarda. Elle soupira, ouvrit son ordinateur, envoya rapidement un mail à son professeur de « international humanitarian law » intitulé « baby / flu / sorry » (après avoir un instant songé à détailler les problèmes digestifs de Yann, elle avait finalement considéré que ça n’était pas directement pertinent), et s’apprêta bravement à entamer une grosse journée de merde dans son appartement mal rangé avec son gamin ronchon.

Morale : la fac et les enfants, parfois ça marche et parfois non.

us chapters

us chapters

10 Commentaires

  •    Reply

    Mon Dieu, mais toi aussi, tu t’appelles Véronique et tu as un garçon qui s’appelle Yann !! Ou sont-ce là des pseudos de double-viteuse que tu m’as copié dessus par télépathie ? (bon, le mien s’appelle Yannael, mais dans l’idée, c’est la même chose, à part que tu as bien fait, car Yannael, c’est imprononçable pour les américains)
    Il est temps que je reprenne des études, je crois. ça marchera peut-être un jour sur deux ! Un MOOC, tiens…

    •    Reply

      disons que ma vie rêvée est la tienne alors ?? du coup c’est plutôt à moi d’arrêter les études qu’à toi de les commencer … (ce qui paraît d’ailleurs fort sage !)

  •    Reply

    Je viens de découvrir ton blog, très sympa! Courage pour ta vie de schizophrène et surtout bravo pour le puzzle!

    •    Reply

      Merci !!! et je suis contente que quelqu’un me félicite pour mon puzzle, même ma mère avait l’air de s’en ficher alors que merde …

  •    Reply

    Si tu veux qu’on t’envoie de l’Adiaril et du Smecta, tape 1.
    Pour du bon vin (pour toi, pas pour Yann), tape 2.
    Pour une médiation de couple à bas prix, tape 3.
    Et tu t’y mets à Snapchat ? Moi je crois que j’ai dépassé la DLUO. Mais j’hésite, rapport à ma quête de jeunesse (ma crise de jeunisme ?). Baisers

    •    Reply

      AOTA ? (all of the above)

      Je ne me mets surtout pas à snapchat, j’essaie de comprendre … (je crois que j’y suis malgré moi sur les snapchats de mes copaingues du coup)

  •    Reply

    Fac ou boulot, même combat, c’est toujours maman qui s’y colle en fait…

    •    Reply

      petite larme. je suis en train de lire des tonnes de trucs féministes en ce moment, mais je me fais niquer quand même, donc je ne sais pas du tout quelle est la solutions !

  •    Reply

    L’autre jour j’ai voulu aborder avec mon mâle la question de la répartition des tâches dans le foyer (j’avais l’impression de me faire carotter quelque part). Résultat: 4h de dispute, couchés 3h du mat, échec et mat pour le féminisme.
    #jesuisvéronique

    •    Reply

      échec provisoire ? l’engueulade reprend régulièrement chez nous sans que qui que ce soit ait l’impression d’avoir définitivement réglé le problème (enfin mon mâle à moi ne semble pas trouver qu’il y ait un problème d’ailleurs donc tu as peut-être raison sur le échec et mat !)

Laisser un commentaire