uschapters
Hard times in New York Town

la dame qui fait traverser la rue


Je veux vivre dans les bras de Roselyn. Roselyn, c’est la dame qui fait traverser la rue.

Elle sourit, hiver comme été, sous 40 degrés ou -10. A s’en faire péter les fossettes. Avec une sincérité de gateau au chocolat.

Elle dit « good morning my love » à ma petite fille, avec du miel dans la voix. Et ma petite fille, qui ne se jette dans les bras de personne, se jette dans ses bras.

La dame qui fait traverser la rue donne envie de boire un bon thé chaud, d’appeler ses grands-parents pour leur dire qu’on les aime et d’acheter des fleurs pour n’importe qui.

La dame qui fait traverser la rue a 56 ans et en paraît 15 de moins. Elle a eu cinq enfants, quatre petits enfants dont l’ainée a 8 ans. Et la totalité des gamins du quartier va lui raconter ses petits bobos.

La dame qui fait traverser la rue a un boulot dur, et ingrat. Et elle a l’air tellement heureuse je me surprends à être envieuse de ce boulot.

us chapters

us chapters

Laisser un commentaire