uschapters
Hard times in New York Town

Kevin le kiné


Mon mec s’est pété le coude en cinq morceaux l’année dernière. Trois fois par semaine pendant 3 mois, il s’est donc rendu au cabinet de Kevin le kiné. Il a fini par l’inviter à diner *.

Kevin est arrivé. Il a béé d’admiration devant nos pâtes champignons-tomate pourtant plutôt basiques. J’ai observé en rigolant son look studieusement hipster (bon, et ses fesses qui sont un peu un chef d’oeuvre dans le genre prof de yoga).

En mangeant, Kevin s’est lancé dans une explication des dates new-yorkais. Parce que vraiment, nous, les dates new-yorkais on a du mal à comprendre.

Donc Kevin a 38 ans, il est plutôt beau, très avenant. Il gagne bien sa vie et a un boulot assez cool. Sur la pyramide de la prédation amoureuse, Kevin devrait être plutôt haut, à dominer pépère sur sa branche. Et en fait non. Kevin galère. Ca fait dix ans qu’il « date », et il n’a pas peur de dire qu’il en a sa claque.

– il en a marre de passer du temps sur internet à dégoter des copines potentielles. A l’écouter, New York n’est pas trop l’endroit où on se balade sur l’avenue le coeur ouvert à l’inconnu. Tu vas sur match.com et tu la fermes.

– il en a marre de faire de la gestion de « dates ». Il est à l’heure actuelle à la tête d’un cheptel d’une dizaine de « dates », et c’est la cata pour répondre aux texts, relancer correctement et se rappeler des bonnes anecdotes. Je lui dis « ben « date » une seule fille ». Sotte que je suis. Le système est vérolé jusqu’à l’os : les filles qu’il « date », « datent » elles-mêmes comme des forcenées, leur premier vendredi de libre pour un diner aux chandelles est deux mois plus tard. Il faut bien que le pauvre Kevin s’occupe entretemps.

– il trouve ça ruineux (puisque visiblement c’est réellement les garçons qui régalent).

– il a envie de se marier et d’avoir des gosses, et ça commence à le gonfler de revenir toujours à la case départ premier diner jolie chemise sourires contraints « alors tu viens d’où tu fais quoi dans la vie ». Kevin concède qu’à force, il finit par se vautrer dans le monde de l’hyper-compétition « datesque », et refuse de rappeler des filles pourtant sympa pour des raisons pourries.

Bref, Kevin, 38 ans, plutôt beau, partagerait aventures et plus si affinités. Contacter uschapters pour ses coordonnées.

 

j’ai parfois l’impression que mon mec fait un concours « devenir ami avec les types les plus improbables ». L’idée d’inviter en même temps son PDG, ma soeur et un type qu’il a croisé dans le bus ne l’effraie pas du tout.

us chapters

us chapters

9 Commentaires

  •    Reply

    Une bonne vieille drague à la française, c’est vraiment impossible ? Je connais une bonne vingtaine de femmes ici, qui seraient séduites par Kevin et ses fesses de rêve !

    •    Reply

      ben la spontanéité du truc, ça n’est pas vraiment le créneau des new-yorkais sophistiqués on dirait … j’ai tenté de leur vendre le concept, je les sens un peu hermétiques ! il faut que j’enquête pour comprendre pourquoi !

  •    Reply

    Mais la prochaine fois tu m’invites à diner en même temps que Kevin le kiné :) Tu vois que je suis prête à venir dans le NJ hehe ! Bises

  •    Reply

    Quid d’un petit frère?

  •    Reply

    Il veut peut être caser ta soeur … ton mec :)

    •    Reply

      mmmouaih … pas convaincue du tout par le match (l’une de mes soeurs est mariée avec enfants, l’autre a pile 20 ans et est du genre à sortir avec des khagneux à babouches, pas trop le genre du Kevin …)

Laisser un commentaire