uschapters
Hard times in New York Town

Brainstorming familial sur ma twitter community

Les réseaux sociaux m’ont épuiser


Pourquoi est-ce qu’à chaque fois que je poste un nouvel article sur twitter, j’ai trois followers de moins (sachant que j’en ai 50, c’est plutôt douloureux) ? En fait, plus exactement, il se produit un micmac complexe avec six followers qui se barrent, et trois nouveaux …

… pourquoi je ne suis d’ailleurs pas certaine que ma micro twitter-community soit fondamentalement hyper fan de USChapters ? (à la louche, 40% de mes 50 followers sont des boites pour booster votre audience … pour les autres, merci les copains !)

… est-ce que pour gagner trois nouveaux followers, il faut VRAIMENT surliker les posts de gens influents et faire des commentaires lol et brillants en moins de 140 caractères (si c’est ça, officiellement je jette l’éponge) ?

pourquoi est-ce que les followers n’arrivent pas en masse par la simple magie de mon site internet formidable ? (et là tu te dis que question naïveté réseaux sociaux, je suis encore meilleure que ma grand-mère mamie chantal)

Voilà pourquoi, six mois après avoir créé mon compte, je ne suis pas trop sûre que les 50 heures que j’y ai passées à ce jour m’aient apporté quoi que ce soit (à part de devenir groupie twitter de Penelope Bagieu, sachant que je l’étais déjà de toutes façons dans la vraie vie)

us chapters

us chapters

8 Commentaires

  •    Reply

    Ah mais non attends t’as rien compris! aujourd’hui c’est sur Instagram que ça se passe ma bonne dame 😉 Bon, du haut de ma petite expérience ès réseaux sociaux, j’ai l’impression que Twitter c’est plutôt pour un usage professionnel, non??? Déjà rien que le format est super ch… Le nombre de caractères des tweets est limité… Relou. J’ai aussi un compte pour annoncer mes posts, mais au bout d’à peine un an, je fais le même constat que toi: zéro utilité. A mon avis tu aurais peut-être plus intérêt à ouvrir un compte IG et à le lier avec ton blog. Enfin c’est ce que tout le monde fait… C’est ce que j’ai fait aussi et ça marche plutôt pas mal. Et puis IG on y prend vite goût :-)

    •    Reply

      Je sais bien que tout se joue sur instagram, et j’ai l’impression que tu as raison, twitter c’est globalement pour les journalistes et « influenceurs » … mais pour IG, le truc c’est qu’honnêtement sans coquetterie aucune je suis un navet en « arts visuels » (c’est même rien de le dire, d’où les peintures sur mon site à la place des photos ! et je n’ai même pas de smartphone – les new-yorkais hallucinent) ; après, ça ne m’empêche pas d’aller regarder avec envie les sites IG de filles qui savent prendre des photos, dont le tien !

  •    Reply

    La faute dans le titre, c’est inspiration Omar ou c’est pour illustrer à quel point tu es épuisée (moralement par les réseaux sociaux et physiquement par la grossesse) ?

    Ca marche très bien comme effet en tout cas :)

    •    Reply

      Un peu les deux … mais je me suis demandée si ça ne faisait pas surtout grosse ignare, du coup j’hésite à changer pour « tuer » si tu veux tout savoir … un avis ?

  •    Reply

    Je ne vous lis pas depuis longtemps, mais je n’ai pas douté un seul instant que cette « faute » était un clin d’oeil (si je peux vraiment employer cette expression) à Omar…. Je n’ai pas d’avis sur les comptes twitter, par contre bravo pour votre performance à la soirée d’anniversaire !

  •    Reply

    Hélas non, mais je suis une accro de cette ville où je vais quasiment tous les ans depuis 20 ans….

    •    Reply

      je me demande si être éternellement touriste n’est pas la meilleure manière d’aborder cette ville, si belle, fascinante … et dure !

Laisser un commentaire