uschapters
Hard times in New York Town

Moi, mes deux grosses filles et nos surpoids respectifs

Comment devenir obèse en trois leçons (pour enfants)


l’obésité infantile, on y est :

1) avec sa classe, Nayla est allée visiter un Dunkin Donuts (qu’elle prononce « doughnut » avec l’air supérieur). Concrètement, à en juger par les photos, cela a surtout consisté à se gaver de Doughnuts. Mais depuis elle a un réflexe pavlovien d’ultra-salivage quand elle croise le logo DD (souvent).

2) la maitresse leur a fait un exercice « qu’achèterais-je si j’avais 100 dollars* ». Ben pour 100 dollars, Nayla se paierait bien « 100 chicken nuggets ». Remarque de la maitresse : non mais c’est vachement bien, ça colle parfaitement en terme de fric. Remarque de moi (drapée dans ma dignité relou « moi, mes enfants mangent des artichauts ») : ça n’est certainement pas chez moi qu’elle a appris le terme de chicken nuggets.

3) le docteur m’a fait la première petite remarque pincée sur le poids des filles lors de leur dernière visite, ajoutant qu’il faudrait peut-être limiter les sucreries entre les repas. A moi !! A moi, bordel, qui suis une ayatollah de la bouffe locavore, et qui prépare des litres de soupe de potiron imbouffable tous les week-ends.

 

* j’ai jamais su si on écrivait cent ou cents, donc j’écris en chiffres

us chapters

us chapters

6 Commentaires

  •    Reply

    Pendant mes études à la fac je travaillais de nuit dans une usine où je devais mettre des donuts congelés dans des boites..pendant 8h! Je me suis promise à ce moment là que je travaillerai dur pour moi et que pour mes enfants n’aient pas à faire ce que je fais. Par contre de là à aller visiter un DD…je ne sais pas où est-ce que la limite de l’éducation aux US commence et s’arrête. Il y a avait une thématique particulière concernant cette visite?

    •    Reply

      même si je n’ai pas fait de job d’été DD ou équivalent, j’avoue que j’ai beaucoup tiqué moi aussi … l’idée était juste d’apprendre comment on fabrique les donuts, je crois – mais quand ils ont été visiter une pizzeria quelques semaines auparavant, j’étais plus en phase !

  •    Reply

    Ben cent mais deux cents mais attention deux cent trois.
    Tu me suis? :)

    Sinon ça doit faire mal de se prendre une réflexion sur le poids au pays masterchef en matière d’obésité (yc infantile)… ca se passe comment à la cantine d’ailleurs pour Nayla? Tu frises la crise cardiaque 3x par semaine en voyant le menu?

    •    Reply

      1: boaf, c’est tout le problème …
      2: la cantoche pour Nayla, ça va (même si tous les jours elle me dit fièrement « j’ai mangé de la pizza aujourd’hui). le dramatique problème, c’est la crèche de Charlotte, où elle a 5 repas officiels par jour (on a les menus tous les mois (et ceci n’inclut bien sûr pas le diner)), mais surtout, quelle que soit l’heure à laquelle on va la chercher, elle a des crackers dans la bouche … bon courage pour l’alimentation équilibrée après ça !

  •    Reply

    Ah oui en effet, je vois les fraises tagada que Nayla a planquées dans sa chemise de nuit ! Eh ben bravo !!!

Laisser un commentaire