uschapters
Hard times in New York Town


Non classé


Merci Hannah Arendt


« the mob is primarily a group in which the residue of all classes are represented. this makes it so easy to mistake the mob for the people, which also comprises all strata of society. While the people in all great revolutions fight for true representation, the mob always will shout for the « strong man », the « great leader ». For the mob hates society from which it is excluded, as well as Parliament where it is not represented. Plebiscites, therefore, with which modern mob leaders have obtained such excellent results, are an old concept of politicians who rely upon the mob« .

Hannah Arendt, on totalitarism

Idées de génie


Idée #544 donner du quinoa à manger à ta fille de 2 ans

Idée #544 bis donner du quinoa à manger à ta fille de 2 ans le jour où tu as passé 1h30 à laver par terre …

"Mon sens du style ? Hmm, laissez-moi réfléchir ... Je dirais "élégant et sensuel". Tendance Marilyn chantant pour Kennedy"

Comment je ne suis pas devenue personal assistant


Une blogueuse fashion que je « followe » consciencieusement proposait la semaine dernière une offre de boulot pour être son personal assistant. Mais mon Dieu, mais c’est moi ! me suis-je dit avec un puissant sens du discernement. Et d’envoyer illico un CV. Inexplicablement, une des N-1 de la blogueuse m’a répondu pour me proposer un entretien. Et c’est à mon avis là qu’il faut préciser que :

– niveau fashion, je porte les mêmes TShirt Petit Bateau informes depuis l’adolescence

– niveau « personal assistant », je fais partie de cette large catégorie de la population qui procrastine six mois avant de prendre un RDV chez le dentiste / ouvrir les courriers de la banque / faire des choses en général. Cette catégorie de la population qui remercie Thévenoud pour l’invention du joli terme, parfaitement adéquat, de « phobique administrative »

Bref, j’étais, comme ils disent ici, « the perfect fit ».

L’entretien était le surlendemain. Je n’avais donc pas tout à fait le temps de perdre mes kilos de grossesse. J’ai quand même fait un régime expresse à base de concombres, puis tenté de trouver une robe planquant mon ventre flasque, puis réquisitionné mon mec pour qu’il prenne soin de Yann pendant que je vivais ma vie de femme fashion nouvelle.

Je suis partie fièrement, crinière flottant au vent, démarche assurée de césarienne + 3 semaines, passer l’entretien dans un café avec la N-1 de la blogueuse star.

Bilan :

1/ c’est la première fois que je passe un entretien avec quelqu’un qui pourrait être ma fille. Je crois qu’à un moment j’ai fait une blague de vieux con sur le sujet. La fille a souri poliment derrière ses lunettes écailles.

2/ globalement, je crois que les blagues type « auto-dérision » sont proscrites à New York.

3/ globalement, je crois que les blagues type « auto-dérision sur mes tentatives d’habits fashion » sont proscrites dans le monde de la fashion à New York.

3 bis / quand tu passes un entretien dans la mode, il est conseillé de répondre que oui, évidemment, tu adores la mode. Pas « bof ».

4/ au bout de 15 minutes il était clair pour tout le monde que je ne correspondais pas au profil, mais la serveuse avait oublié mon latté, il fallait donc l’attendre. Quand il est enfin arrivé, après dix minutes de suspense type « musique du requin dans Jaws », je m’en suis tirée à – 17 papilles pour le boire ultra vite sans avoir à retrouver de sujet de conversation.

5/ je ne conseille à personne d’essayer d’avoir l’air intelligent dans une langue étrangère trois semaines après avoir accouché. Il n’est pas impossible que j’aie produit une séquence de bredouillage informe type be-bop, mais je ne peux pas le certifier, j’étais trop fatiguée pour écouter les sons que je produisais.

J’ai repris le métro en vitesse, pour immédiatement rescotcher à mon sein le pauvre Yann qui, depuis mon départ, s’époumonait dans les oreilles de mon mec. Et j’ai repris placidement ma vie de jeune maman, en me disant que ça ferait toujours au moins un post de blog.

and (roulement de tambours)


it’s a boy !!

plus de détails dès que je récupère un cerveau ou une ceinture abdominale, au choix (les deux devraient malheureusement prendre du temps)

et on m’a déjà fait le coup de l’ « héritier du titre ». Non mais sérieusement …

Merci à tous pour les petits mots !