uschapters
Hard times in New York Town

Moi, un matin où j'ai effectivement oublié une partie importante des vêtements de Charlotte, enjoignant Nayla de faire silence pendant l'allégeance

L’allégeance au drapeau


Aujourd’hui comme 90% du temps et comme 90% des parents du monde, j’arrive hagarde et mal attifée à l’école de Nayla, avec une légère angoisse d’avoir oublié un truc important, genre sa culotte.

Aujourd’hui je suis encore plus à l’arrache que d’habitude. En compagnie des autres parents en retard, c’est-à-dire ironiquement ce jour-là, un papa russe et une maman chinoise*, j’assiste, médusée, à ce que je n’avais encore jamais vu.

14 petits écoliers se rassemblent devant le drapeau américain que le petit Nikolas tient fièrement à bout de bras.

Et 14 petits écoliers, quasi tous immigrés, mettent la main sur le coeur et bredouillent respectueusement la phrase suivante, que j’ai été googler pour bien la comprendre :

« I pledge allegiance to the Flag of the United States of America, and to the Republic for which it stands, one Nation under God, indivisible, with liberty and justice for all. »

« Je jure allégeance au drapeau des États-Unis d’Amérique et à la République qu’il représente, une nation unie sous l’autorité de Dieu, indivisible, avec la liberté et la justice pour tous ».

 

* Les serments prêtés par un papa russe ou une maman chinoise dans leur jeunesse ayant dû être significativement différents

us chapters

us chapters

4 Commentaires

  •    Reply

    Rappelle-toi que tu es en train de préparer un(e) futur(e) petit(e) Américain(e) :)

    Mais au fait, avec tes filles nées en France et au Liban (je crois?), ça te donne pas l’idée de faire un billet sur la « nationalité » de tes enfants ? #petitefamilleinternationale

    •    Reply

      Si carrément . J’attends d’ailleurs d’accoucher en me disant que ça va forcément être un grand moment de choc culturel !!!

  •    Reply

    C’est fou ! Et effectivement très exotique pour nous. Qu’est-ce qu’ils sont patriotes ces Américains ! On ne le voit pas trop à New York mais dès qu’on arrive dans la banlieue pavillonnaire, on voit des drapeaux fièrement dressés à l’entrée des maisons, cela m’interpelle à chaque fois.

Laisser un commentaire